Bienvenue sur le site présentant l'histoire de la Turbie.

Ce site, présenté par un citoyen passionné par son village  a pour but de vous faire découvrir la richesse de son histoire et de son patrimoine, la beauté de son site et de son terroir, et la qualité de vie issue de ses traditions inscrites dans l'histoire locale.

Du mont Bataille au plateau de la Tête de Chien, dans la perspective du mont Agel, superbe et dominateur,  tout le territoire de La Turbie, surplombant la principauté de Monaco, se présente aux visiteurs tel un merveilleux balcon suspendu au-dessus de la principauté de Monaco et la vaste étendue marine

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions en utilisant notre formulaire de contact.

Alors comme on le dit en turbiasque, "Buona visita !"

  1. Calvaire, route de Menton.
    Le premier, portant la date de son érection:1850.
    Il se situait sur la «route impériale» qui avait atteint La Turbie sous le premier empire en 1808 et s’était poursuivie jusqu’à Menton atteint en 1812. Il porte une deuxième date 1869.

  2. Calvaire, route de Nice.
    Il porte la date 1875. Il se situe après le carrefour Sainte-Catherine, à 8OO mètres à partir de la Mairie, sur le côté droit, avant le chemin du Forna.

  3. Calvaire, route de Cap-d’Ail.
    Il a été dressé en 1877, sur le chemin qui partait, à travers la forêt des Mortéas, vers Bautugan et Capodaglio. A 500 mètres de la place Neuve, il porte une deuxième date, 1930 et trois lettres M.L.D, année d’une restauration.

  4. Calvaire, route de Laghet.
    Il ne porte plus de date.Il est dréssé au départ du chemin dit «du Braousch», à 1 kilomètre de la Mairie. Il aurait été dressé en 1900.

  5. Nous citerons également, bien qu’érigée à l’époque dans une optique différente, la colonne surmontée d’une croix qui se trouve au croisement de Sainte-Catherine, portant gravée dans le socle une inscription rappelant le passage en 1826 du roi de Sardaigne Carlo Felice. Cette colonne, comme le rappelle l’inscription est à l’emplacement d’une ancienne borne milliaire 605 d’Hadrien sur la Via Julia au quartier dit Speraye..