Bienvenue sur le site présentant l'histoire de la Turbie.

Ce site, présenté par un citoyen passionné par son village  a pour but de vous faire découvrir la richesse de son histoire et de son patrimoine, la beauté de son site et de son terroir, et la qualité de vie issue de ses traditions inscrites dans l'histoire locale.

Du mont Bataille au plateau de la Tête de Chien, dans la perspective du mont Agel, superbe et dominateur,  tout le territoire de La Turbie, surplombant la principauté de Monaco, se présente aux visiteurs tel un merveilleux balcon suspendu au-dessus de la principauté de Monaco et la vaste étendue marine

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions en utilisant notre formulaire de contact.

Alors comme on le dit en turbiasque, "Buona visita !"

"Car la marche inexorable du temps transforme et détruit toute chose".

Ainsi donc quelques centaines d'années, à peine, auront suffi pour faire d un territoire "di ruppi, e sassossi, e quasi di ni un valore" (de rochers et de pierres de pratiquement aucune valeur) un coin d'espace parmi les plus chers au monde !...
Mais, en contrepartie, depuis cette photographie transmise à la postérité par la transcription de 1702, que de découpages, d'ajouts, de recollages,
de remodelages, de rectifications de parcelles dans un extravagant tourbillon juridico-graphique dont les notaires ont été et sont, de temps immémorial, la cheville ouvrière !...
Et il aura fallu attendre 1874 pour voir le premier document graphique réalisé avec plan de masse au 1/10000 et planches de découpage du terroir en 8 sections au 1/2000. La Turbie était encore rurale, alors que se profilaient les prémices de la première explosion économique de la Principauté de Monaco.

Avec le dernier cadastre établi en 1959 nous mesurons la plénitude des modifications et des transformations territoriales et sociologiques de la grande Turbie du passé. Laissons parler les chiffres. Actuellement le cadastre de La Turbie se développe sur quelques 750 hectares et mentionne deux mille cent quarante propriétaires; la Commune s'y inscrivant, pour sa part, à hauteur de 214 hectares et 42 ares.

Au moment de franchir le seuil du troisième millénaire en abordant la Troisième Révolution Industrielle, notre système de propriété, dans nos civilisations occidentales, poursuit sa lente évolution historique. Mais, aussi, sur cet espace, comme dans un fantastique ballet animé par des feux follets, les générations apparaissent, s'avancent, puis s'effacent, dans une étemelle ronde des êtres et des choses.

Mais, avant tout, la pérennité d'un terroir si riche d'histoire s'impose; gageons que celui défini avec tant de scrupules et de soucis du détail par les estimateurs de l'An du Seigneur 1702 demeure toujours dans la suite des temps à la hauteur de ses grandioses et merveilleuses origines mythiques !...
Nous en mesurons à la fois toute la complexité et l'extrême difficulté.

Mais des impératifs de bon sens demeurent...

Notes

1 - "La Vie au grand air" - Numéro 285 du 25/2/1904

2 - Dans " Documents historiques antérieurs au XVème siècle sur la seigneurie de Monaco et la Maison Gri-maldi" - G. Saige - Tome I - 1905 - N. H. page 7. Original document 40 du cartulaire de l' ancienne cathédrale de Nice et publié par Caï's de Pierlas

3 - idem Saige - N. III, page 8. idem Caïs de Pierlas, cartulaire N. 46.

4 - idem Saige - N. XII, page 16 -  Original Archives des Bouches-du-Rhône; Cour des comptes de Provence B/143. fol. 74

5 - Dans "Documents historiques relatifs aux seigneuries de Menton Roquebrune, La Turbie du onzième au seizième siècle" recueillis par G. Saige et L. H. Labande - 1909 - LXXXVI, p. 200-206 Original Archives des Bouches-du-Rhône, B/448.

6 - "Documents historiques relatifs aux seigneuries de Menton, Roquebrune, La Turbie du onzième au seizième siècle" - recueillis par G. Saige et L. H. Labande- 1909.

7 - Dans "Documents historiques sur la Principauté de Monaco" - G. Saige - Tome I -1888. Introduction, page XIX.

8 - Dans "Documents historiques relatifs aux seigneuries de Menton Roquebrune, La Turbie du onzième au seizième siècle" recueillis par G. Saige et L. H. Labande 1909 - CLXXXVIII, page 579.

9 - A.P.M. A/190, p. 27 (paragraphe sur les droits du Duc de Savoie)

10 - Planiol et Ripert - Droit Civil, 1937 - p. 796.

11 - Archives départementales des Alpes-Maritimes (A.D.) Raccolti délie leggi par Duboin - Tome IX, p. 10-13.

12 - idem Tome IX, p. 197.

13 - Archives Départementales -

(A) Prud'homme
(B) Bail À rrès bnj} Lerme
(C) Passage du Pays niçois soui la domination des ducs de Savoie-